Les cadres de production industrielle ont pour mission d’orchestrer la production sur le terrain - Apec.fr

Vous êtes actuellement sur le site Jeunes diplômés. Changer de site ?

Production industrielle, travaux et chantier

lu 5598 fois | publié le 05/03/2012

Cadres de production industrielle · Les cadres de production industrielle ont pour mission d’orchestrer la production sur le terrain

Les ingénieurs de production ont pour mission de mener à bien les opérations de fabrication du produit dans le respect des contraintes de coûts, qualité et délais.

La fonction cadres de production industrielle regroupe les cadres ayant en charge les ateliers de production dédiés à la fabrication d’un produit ou d’une gamme de produits.

La fonction cadres de production industrielle est présente dans les entreprises industrielles, clientes ou sous-traitantes, quelle que soit leur taille : grands groupes, petites et moyennes entreprises industrielles (PMI), ou jeunes entreprises innovantes.

Les cadres de la production sont généralement appelés ingénieurs de production. Cette dénomination correspond à la fois à un titre générique et à un poste en entreprise.

Parmi les principaux métiers, on peut citer le responsable de production, l’ingénieur de fabrication ou le chef de projet industriel.

Les ingénieurs de production dépendent en général du directeur industriel, du directeur technique, du directeur d’usine, du directeur d’unité, ou du directeur général (dans les petites structures).

Véritables relais opérationnels de la stratégie industrielle, ils ont pour missions de :

Garantir le bon fonctionnement du processus de production/fabrication.

  • suivre la productivité et mettre en place des indicateurs de production : indices d’activité des lignes de production, taux de rebuts, de productivité, d’absentéisme, etc.
  • gérer et coordonner les séquences de production : approvisionnement, gestion des stocks, industrialisation, etc.
  • veiller au respect des règles de sécurité, des normes de qualité des produits et des process.

 Gérer les ressources sous leur responsabilité.

  • manager les ressources humaines : définition des objectifs de production, encadrement des équipes d’opérateurs et gestion du personnel,
  • veiller au bon fonctionnement de l’appareil de production : gestion des taux de charge, identification et résolution des pannes, coordination des activités connexes à la production (qualité, sécurité, gestion de la sous-traitance et des services de maintenance, etc. ),
  • gérer les aspects administratifs : achats de matériels, relations fournisseurs/sous-traitants, interface avec les services commerciaux…

Optimiser les processus de production.

  • rationaliser les moyens de production dans une optique de maîtrise des coûts et d’adaptation des ressources existantes (équipes de travail, matériels, implantation de systèmes d’information, etc. ),
  • prévoir les plans d’investissement liés à l’amélioration de l’organisation en termes de qualité, de sécurité et de productivité.

 La production mécanique et métallurgique est présente dans la construction automobile, l’aéronautique et le spatial, l’électronique, l’industrie navale et ferroviaire, etc.

Les ingénieurs mécaniciens/mécaniques travaillent principalement dans les domaines de la fabrication de machines et d’équipements mécaniques : pièces détachées, machines agricoles, machines outils, machines à usage général (four, ascenseur, etc. ) et spécifique.

Les ingénieurs métallurgie interviennent dans les activités de transformation des métaux (ferreux et non ferreux) : fonderie, sidérurgie ou chaudronnerie et dans les services industriels du travail des métaux ou la fabrication de produits métalliques (fils, barres, laminés, tubes, etc. ).

La production électrique et électronique est présente dans les secteurs industriels de l’énergie, des télécoms, dans l’automobile, l’aéronautique et le spatial, mais également dans le domaine médical (fabrication de matériels à usage médical) ou dans le bâtiment.

Les ingénieurs électrique, électronique peuvent travailler dans les grands groupes et les PME-PMI, chez les constructeurs comme chez les équipementiers, etc.

Les ingénieurs électrique, électronique élaborent des composants ou des appareils utilisés dans les domaines de l’électrification, de la connectique ou de l’électronique. Les applications peuvent être industrielles (machines outils, machines agricoles, etc. ), militaires (équipements de transmission, etc. ), civiles (ordinateur individuel, téléviseur, etc. ) ou médicales (pupitre de commande d’imagerie médicale, etc. ).

Les ingénieurs électriciens/électrique fabriquent des câbles ou des faisceaux de câbles, des coffrets électriques, des sous-ensembles électromécaniques, etc.

Les ingénieurs électroniques élaborent des boîtiers de commande d’automates, des cartes à puce, des cartes mémoires, des systèmes embarqués, etc

Parmi les cadres de production en chimie, pharmacie et agroalimentaire, on peut citer : 

 Les ingénieurs chimistes qui travaillent dans l’industrie chimique (pétrochimie -notamment dans les groupes pétroliers-, carbochimie), plastique ou caoutchouc. Ils interviennent dans 3 domaines principaux :

  • la chimie de base, qui transforme les matières premières organiques utiles à d’autres industries (du plastique pour l’industrie, etc. ),
  • la chimie fine, qui élabore des molécules complexes et des principes actifs à partir de molécules de base (médicaments, parfums, produits cosmétiques, etc. ),
  • la parachimie qui réalise des produits finis sur la base de formulations chimiques complexes (peintures, encre, etc. ).Les pharmaciens de production qui exercent dans l’industrie pharmaceutique (entreprises, laboratoires, etc. ), la cosmétique et la parfumerie… Ils supervisent la fabrication de médicaments (cachets, sérums, vaccins, etc. ), de produits de soins et/ou de nouvelles molécules (chimie fine).

 Les ingénieurs agroalimentaires qui ont en charge la transformation, l’exploitation, et le conditionnement des produits (agricoles, etc. ) en denrées alimentaires destinées à la consommation

 Parmi les cadres de production dans les secteurs du textile, du bois et de l’imprimerie, on retrouve :

  • Les ingénieurs de production textile, qui exercent dans les domaines de l’habillement, de la maroquinerie, de la bonneterie... Ils supervisent les opérations de transformation de fibres, ou d’assemblage de tout ou partie du produit (filature, tissage, teinture, impression, coupe, montage, etc. ).
  • Les ingénieurs de production bois, qui sont présents dans l’industrie du traitement du bois (abattage, découpe, extrusion, etc. ), et de l’ameublement (polissage, plaquage, marqueterie, etc. ). Les produits peuvent servir au secteur de la construction, comme à la distribution auprès du grand public.
  • Les ingénieurs de production imprimerie, qui exercent dans le secteur de la presse écrite et de l’édition. Ils pilotent une partie ou l’intégralité de la chaîne graphique destinée à réaliser un document imprimé : pré-presse (photocomposition, photogravure, etc. ), impression (typographie, héliogravure, etc. ) et finition (coupe, pliage, etc. ).

Article rédigé par May CHA


Cadre , vous avez une question précise sur votre évolution professionnelle ? Du simple conseil pratique à une réflexion plus large sur votre carrière, un consultant Apec vous répond en direct. Flash Conseil, un des nouveaux services sur mesure de l’Apec.

 Jeune diplômé , vous avez une question précise sur votre recherche d'emploi, un consultant Apec vous répond en direct et vous bénéficiez d'un plan d'action personnalisé. Flash Conseil un des nouveaux services sur mesure de l’Apec.

Facebook services Apec sur mesure Rejoignez Apec - La communauté des cadres sur Facebook.