Accueil  > Observatoire de l'emploi  > Fiches Apec  > Fiches fonctions  >  

Interview

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

commentaire (0)    |   lu 13416 fois    |   publié le 25/10/2006

Recrutement, administration des RH · "Le développement des ressources humaines nécessite une vision anticipatrice des besoins en compétences"

daniel croquette rec 100 Daniel Croquette, Délégué général de l'ANDCP - Association Nationale des Directeurs et Cadres du Personnel

Quelles sont les compétences clés de la fonction développement des ressources humaines ?
C’est une fonction qui n’existe que dans les grandes sociétés et dont le contenu varie d’une structure à l’autre. Dans tous les cas c’est un poste qui exige réflexion, vision anticipatrice, très bonne connaissance de la stratégie de l’entreprise et de la concurrence. Le chargé de développement RH pilote la politique de gestion des carrières, anticipe les besoins, repère les potentiels et développe la mobilité. Il maîtrise la méthodologie de gestion prévisionnelle des compétences, l’exploitation des entretiens d’appréciation, il réfléchit à l’évolution des systèmes de formation, et propose des modes de rétribution du personnel par l’épargne salariale, l’intéressement aux bénéfices etc. Expert en management, il travaille en lien avec le DRH et la direction générale. Il peut être aussi responsable de la politique de formation.

Quelles sont les évolutions possibles ?
C’est une fonction de passage dans laquelle on reste rarement plus de cinq ans. Elle peut constituer un tremplin vers un poste de DRH ou de direction générale ou simplement constituer une parenthèse entre deux postes de manager.

Comment voyez-vous cette fonction dans cinq ans ?
Cette fonction n’est pas forcément permanente dans l’entreprise. Elle peut apparaître au moment d’une fusion-acquisition, d’une restructuration ou d’un fort développement qui nécessite de repenser ou d’évaluer les besoins en compétences. Mais dans un contexte de fortes mutations économiques et démographiques, cette fonction d’anticipation est appelée à se renforcer. Les nombreux départs en retraite exigeront une meilleure maîtrise de la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences – encore balbutiante dans beaucoup d’entreprises – et des parcours individuels de formation continue.

0 commentaire

Dans ce dossier

  • "Le développement des ressources humaines nécessite une vision anticipatrice des besoins en compétences"

520 offres   publiées sur Apec.fr correspondent à cette fiche